Accueil > Course > Actualités > stage régional Benjamins / Minimes / Cadets / Juniors / Séniors / (...)

stage régional Benjamins / Minimes / Cadets / Juniors / Séniors / Vétérans

dimanche 8 décembre 2013, par Olivier BONNET

Le 30 novembre 2013 a eu lieu encadré par Boris Dufour , sur le site de l’école des pupilles de l’air.

Voici le récit de Thierry (vétéran) de notre club.

Le drac2s était l’organisateur de la manifestation, grâce à Camille PONGEON qui nous a permi d’accéder aux Pupilles de l’Air.

« Il est 8 heures, je me réveille et surprise ce matin une invitée fait son apparition : la neige …
Heureusement qu ’il s’agit d’un stage indoor sinon j ’ aurais pensé que la malédiction 2013 (météo) sur les courses rollers avait encore frappée.
Nous allons voir que plus tard, elle, (la neige) me sera finalement utile . Je récupère Jules chez lui et nous filons direction le site d’entraînement, l’Epa 749 , où nous sommes accueillis par notre Milit « erre » (Camille) qui a déjà mis au ca « chaud »notre jeune espoir féminin Mélissa .

L ’arrivée des autres clubs se fait en groupe et je crois reconnaître des pratiquants de st Étienne et de Belleville et du RSCG.

Rapidement nous rentrons dans le vif du sujet et notre entraîneur nous dresse un programme rapide de la journée avec quelques surprises pour le début d’après midi .

La première surprise c’est quand même la salle , un bel équipement que ce gymnase prêté par l’armée de l’air qu ’il faut ici remercier ; de même, Camille qui a dû jouer un rôle clef pour son obtention. Il y a de l’espace et l ’on peut même faire de longues lignes droites ; le revêtement accroche bien ...bref le bonheur...

Le matin, on enchaîne le travail avec des exercices de peloton (placement , débordement , trajectoires et j’ en oublie ..)
2 groupes sont faits et la matinée passe en alternant le roulage pendant 10 minutes et repos (3minutes ? ).

De nombreuses chutes viennent émailler l’ entraînement engagé et j’ai encore l’ image de Jules glissant sur le ventre les bras parallèles le long de son corps . Je me dis « ouille ça doit faire mal » ...mais non il se relève et reprend l’entraînement comme si de rien n’était (il fait bon d’être jeune ! ).

A mon tour de chuter, je me relève et recommence à rouler quand une douleur au doigt oblige mon regard dans sa direction, et là, je comprends vu la couleur violacée et l’ongle devenu bleu que j’ai été la victime d’un écrasement ou du piétinement d’un de mes camarades de jeux .L ’achat de gants protecteurs complets est une bonne option pour mieux se protéger en indoor...

12 heures : à table , les repas sont tirés du sac et j’en profite avec David Bernardin et notre entraîneur pour aller acheter à la boulangerie du coin de quoi se ravitailler . La neige est toujours présente et comme je n’ai pas de bombe de froid , je décide de mettre mon doigt dans la neige … Cela me fait grand bien...comme quoi la neige et le roller ne sont pas forcément incompatibles...

13h30 : reprise de l’entraînement, et ça sera en …. Baskets avec plusieurs séries en musique de PPG intense qui j’ en suis sûr, laisseront des courbatures à bon nombre d’entre nous les jours suivants.
Je garde en mémoire quelques mouvements que nous aurons loisirs de retravailler les lundis à Guettat...

Après une courte période de récupération ( c’est toujours trop court la récup...) on rechausse pour des entraînements de vitesse , d’abord des départs en ligne droite sur 40/50 mètres par groupe de 4 à 5 patineurs puis des mini courses par tour (1 / 2 /3 tours) par groupe de 4/5 patineurs jusqu’à’ la

fin de l’entraînement à 16 h30 .

Voilà une belle journée d’efforts qui s’achève et qui nous fait apprécier des plaisirs simples comme
« aller se coucher le soir » Bonne nuit les petits....