Accueil > Course > Actualités > Trophée internationnal des 3 pistes

Trophée internationnal des 3 pistes

mardi 10 avril 2012, par Olivier BONNET

La tradition du roller course est bien présente le week-end de Pâques avec la plus grande course européenne sur piste.

3 pistes, 1 piste par jour et 3 jours de folie :

samedi : Pibrac (à côté de Toulouse)
dimanche : Valence d’Agen
lundi : Gujan Mestras

Pour corser le tout plus de 1000 patineurs de 26 nations différentes, chaque continent représenté, un événement incontournable.

Au milieu 3 "rose et bleu" du drac2s, Mathieu DAVID, Théo et Jules BONNET. Pas d’inquiétude, ils n’étaient pas perdus, sous la tente de la région Rhône Alpes en compagnie des coureurs du LOU, du CPBB et de MBR. Une douzaine de coureurs en tout, une petite goutte d’eau dans cette foule mais avec une qualité bien présente et des progrès à la pelle.
Pour coacher ce petit monde, les deux entraineurs régionaux étaient là : Boris DUFOUR et Gaël JACOB.

Jour 1, piste de PIBRAC

Début des courses pour nous avec Mathieu. Belle manche qualificative, il part à bloc, reste en tête et fatigue au fur et à mesure, la qualification lui échappe de deux places.

On continue avec Théo, il part dernière ligne (tirage au sort !!!) et remonte, remonte et encore et laisse lui aussi la qualification lui échapper à deux places.

On termine avec Jules, plus expérimenté, il part aussi dernière ligne et remonte tranquillement pour termine 3ème et se qualifie ainsi pour les finales.

Après les courses sont arrêtées à cause de la pluie.

Jour 2, piste de Valence d’Agen

Jules commence avec la finale qui a été reporté de la veille, un 5000 m en ligne. Il reste en permanence dans le premier tiers de la course, fait des efforts de replacement mais reste à la corde, ce qui l’enferme souvent. Il termine 17ème.

Mathieu concoure ensuite pour le repêchage. Il fait presque toute la course en tête avec de beaux efforts mais il ne tient pas jusqu’au bout, il craque et se fait passer.

Théo est malade, fièvre, maux de tête et de ventre, jusqu’au dernier moment on hésite, prend il ou non le départ, à la dernière minute il se précipite à la chambre d’appel et part comme une balle, dans les hommes de tête, mais la fièvre reprend le dessus, et il craque, fin des courses pour lui.

Jules prend le départ de la deuxième course du jour, un 10000m à élimination. Course qu’il n’affectionne pas sur piste. Il termine 33ème.

Jour 3 : piste de Gujan Mestras

Mathieu commence avec une course où il gère mieux sa position, il en garde sous la pédale, se replace dans le peloton de tête plutôt que d’emmener. Il termine très bien placé sur cette petite finale et prend la 4(ème place au général.

Jules part pour un 10000 m en ligne, il lutte pour garder la roue d’Elphège PEDICONE d’AM sport qui roule très fort depuis le début de ce trophée. Il doit s’imposer face aux Colombiens qui ne sont pas venus se laisser compter fleurette. Parfois, ils sont à la limite de la faute (la limite est d’ailleurs souvent dépassée). A deux tours de la fin il est dans les 6 premiers mais il se laisse bloquer à la corde et termine 17ème. Il décroche une 25ème place au général.

Entre les courses Mathieu nous a fait des shows au diabolo qui ont interloqué les Colombiens.
Un super week-end.

Toutes nos photos.
Les résultats.